Depuis 2001,
La Médiathèque Municipale
édite la collection des «Cahiers de la Médiathèque»
Pour Commander

Naissance et évolution d'une station de villégiature Naissance et évolution d'une station de villégiature

Naissance et évolution d'une station de villégiature
Cet ouvrage marque une étape importante dans la progression des recherches menées sur l’histoire du développement de Saint-Raphaël. Grâce au Service de l’Inventaire Général et du Patrimoine, de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, nous est proposée dans un quatrième « Cahier de la Médiathèque » une vision à la fois plus large et inédite de notre patrimoine. L’Inventaire Général du Patrimoine conduit des enquêtes en plusieurs phases, faisant alterner étude des œuvres sur le terrain et recherche des sources éclairant leur histoire.

Eugène Fromentin à Saint-Raphaël : regard d’un peintre en 1852 Eugène Fromentin à Saint-Raphaël : regard d’un peintre en 1852

Eugène Fromentin à Saint-Raphaël : regard d’un peintre en 1852
Peintre, écrivain, critique d’art, Eugène Fromentin (1820-1876) est un des orientalistes majeurs du XIXe siècle. En 1852, il choisit Saint-Raphaël comme destination pour son voyage de noces avant de s’embarquer quelques mois plus tard pour l’Algérie. Durant ce séjour, l’artiste ne cesse de s’entraîner sur des sujets que lui offre ce cadre de vie : Saint-Raphaël n’est alors qu’un paisible village de pêcheurs. Le PLM et la villégiature n’existent pas encore. L’œuvre picturale de Fromentin apporte ainsi un témoignage précieux sur la commune et ses habitants, enrichi par la correspondance qu’il entretient avec ses proches pendant son séjour. 
Rédigé par le professeur Barbara Wright de l’Université de Dublin, éminente spécialiste de la littérature et de la peinture française du XIXe siècle, l’ouvrage propose une recherche inédite, illustrée de nombreuses et intéressantes reproductions des œuvres exécutées à Saint-Raphaël.

1851,  de Saint-Raphaël à Roquebrune : une marche pour la République 1851, de Saint-Raphaël à Roquebrune : une marche pour la République

1851,  de Saint-Raphaël à Roquebrune : une marche pour la République
En réaction au Coup d’Etat de 1851, les Varois fidèles à la République se soulèvent.
Par une froide matinée de décembre un groupe de Raphaëlois, de Fréjusiens et de Pugétois se met en route pour aller défendre la Constitution et la République bafouées. L’histoire n’a retenu de cet épisode que celui d’une marche peu glorieuse qui s’interrompra à Roquebrune. Cet ouvrage s’attache à exposer les véritables raisons de ce brusque arrêt.
Le destin de ces républicains s’interrompt-il le 7 décembre 1851 ?
Que sont devenus Calixte Mireur et ses compagnons ?